IRIS Plus - VOD, plateformes et services OTT : quelles obligations de promotion des œuvres européennes ?

Promouvoir les films européens sur la VOD – quel rôle pour la législation européenne ?

Plus de détails

Pages : 85
Lieu de publication : Strasbourg
Date de publication : Décembre 2016
Editeur : Observatoire européen de l'audiovisuel

5,00 €

La version numérique de IRIS Plus est accessible gratuitement en ligne. La version imprimée est proposée à un prix coûtant.

_____________________________________________________________________________________________

Les films européens bénéficient désormais d’une durée de vie plus longue du fait de leur sortie sur les plateformes à la demande, indépendamment du modèle économique de ces dernières (par abonnement, paiement à l’acte ou financées par la publicité). Il ne fait aucun doute que cette génération en plein essor de nouveaux canaux de distribution représente un puissant moyen de stimuler la carrière globale d’un film. Il est donc logique que les réalisateurs européens se tournent vers les services à la demande pour donner aux films européens le coup de pouce dont ils ont bien besoin. Alors quel rôle pour la législation européenne ? Peut-elle obliger  les services de VOD à offrir une vitrine clinquante aux films européens ? L’Observatoire européen de l’audiovisuel s’intéresse à cette question dans un tout nouveau rapport IRIS Plus.

A lire absolument pour découvrir comment la législation européenne oblige les services à la demande à promouvoir les films européens.

Services en ligne

IRIS e-Newsletter

Observations juridiques de l'Observatoire européen de l'audiovisuel

> Base de données IRIS Merlin 

Base de données d'informations juridiques relatives au secteur audiovisuel en Europe

> AVMSDatabase

Base de données sur la transposition de la Directive SMAV dans la législation nationale

Base de données LUMIERE

Base de données sur les entrées de films distribués en salle

Base de données MAVISE

Base de données sur la télévision et les services audiovisuels à la demande en Europe